Radars-tronçons : la CNIL tacle le ministère de l’Intérieur

Conservation des données personnelles beaucoup trop longue, sécurité perfectible : les radars-tronçons sont dans le collimateur de la Commission nationale informatique et libertés. la CNIL vient de mettre en demeure le ministère de l’Intérieur de régler ces problèmes dans un délai de 3 mois.


Défense des motards

Powered by WPeMatico

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.